En Exclusivité: Miss Haïti Univers 2015, Lisa E. Drouillard

Cela fait longtemps depuis qu’une Miss Haïti n’a provoqué autant d’émois. Sur tous les réseaux sociaux, et ce dans toutes les langues, il ne fait pas l’ombre d’un doute que Lisa Elizabeth Drouillard est connue et respectée dans le milieu des concours de beauté.

Photo: Leonel Delain

Photo: Leonel Delain

 

A deux jours du lancement officiel du concours Miss Univers 2015 à Las Vegas (USA), cette jeune femme de 23 ans diplômée en justice pénale, nous a accordé une interview exclusive.

Qui est Lisa ?

Une fille remplie de rêves qui des fois sent qu’elle rêve trop grand ! Je cherche constamment les façons de me tenir occupée et de me rendre productive. Je ne m’occupe pas pour passer le temps. J’ai toujours un objectif à atteindre. Je ne suis qu’une fille ordinaire qui aime la vie pour ce qu’elle est.

Tu es née aux États-Unis. Alors, penses-tu bien connaitre la culture haïtienne?

Et bien, il semble que je connais bien plus que je devrais (rires). Non seulement j’ai tout appris de la culture haïtienne en grandissant, mais je lis beaucoup sur Haïti. Je crois qu’il est important que je sache d’où je viens. Si je ne me connais pas complètement, je ne saurai jamais de quoi je suis capable. Et je sais que je suis issue d’une lignée de gens courageux. C’est extraordinaire quand la famille ou les amis me disent où je dois visiter en Haïti et où rester alors que j’ai déjà une réponse. Je suis tout le temps en Haïti, donc j’ai intérêt à connaitre quelque chose (rires).

 Quel que soit l’endroit où ils se trouvent sur la planète, les parents haïtiens sont très stricts. Alors comment tes parents en sont venus à accepter que tu participes dans un concours de beauté ?

J’ai dû supplier ma mère en lui faisant voir tous les aspects positifs des concours de beauté avant qu’elle ait pu commencer à y réfléchir.  Elle n’a pas du tout voulu que je participe dans les concours de bikini. Mais quand elle s’est rendue compte que j’étais une concurrente de taille et qu’en aucun cas le monde des concours de beauté n’avait d’incidences négatives sur mes études, elle a fini par accepter. Et maintenant, elle fait partie des mères certifiées des concours de beauté. Elle aime beaucoup me voir défiler sur le podium avec assurance. Mon père par contre n’avait aucun problème. Il voulait tout simplement s’assurer que c’était ce que je voulais.

 As-tu toujours été gagnante ou finaliste dans tous les concours dans lesquels tu as participé ?

Presque ! Mis à part Miss Teen USA, J’ai toujours eu une place dans toutes les compétitions. Les concours de beauté sont très politisés. Et des fois, ce n’est pas dans les plans pour qu’une certaine fille soit gagnante. Et je crois que Miss Teen USA ne faisait tout simplement pas parti de « mes plans». J’ai eu du bon temps, parce que ma famille et moi avions dû voyager aux Bahamas. Et j’ai eu une chance dont beaucoup de jeunes filles aux États-Unis rêvent chaque année mais n’arrivent jamais à réaliser Représenter l’État de New York a été un des plus grandes réalisations de ma carrière de Miss.

Comment ces expériences t’ont aidé à devenir la personne que tu es maintenant ?

Ces expériences m’ont affiné pour me faire devenir non seulement une meilleure concourante mais aussi une meilleure femme, une meilleure personne. Mes buts dans la vie vont au-delà de ma petite personne. Ils concernent ceux que je représente. Je prête beaucoup plus attention à ce qui se passe autour de moi. J’ai une voix et je sais que ce que j’ai à dire compte. Je sais qu’il est tout à fait normal d’avoir une opinion sans manquer d’égard aux autres. Ce sont des atouts que j’ai acquis en me mesurant aux concourantes les plus bien formées par les meilleurs entraineurs américains et étrangers.

Nombreux sont ceux qui pensent qu’une Miss n’est qu’une jolie fille qui sait sourire et défiler sur un podium. Que dirais-tu à ces personnes ?

Que ça va plus loin. Ça prend de la discipline et du courage pour participer dans un concours de beauté. Non seulement tu as besoin de certains prérequis comme par exemple de bonnes notes à l’école et des heures de services à la communauté mais aussi pour représenter une nation, ça prend beaucoup de bravoure et force.   En te mettant sous les projecteurs, tu dois être prêt à affronter les regards inquisiteurs, les critiques négatives comme les commentaires positifs. Pour être une reine de beauté, il faut être fort. Et ce n’est pas du tout une tâche facile. C’est vrai qu’il faut travailler son corps et maitriser les étiquettes de l’industrie mais tout est une question de stratégies. Tu ne seras pas aimé de tous. Tous ne penseront pas que tu es la meilleure, mais ce qui est important c’est de savoir que tu as de la valeur et que tu peux faire le travail. Rien n’est plus important que de s’assurer que les personnes que tu représentes seront bien représentées sur le long terme. C’est beaucoup de pression, une pression que nous jurons de prendre pour notre nation.

Chéries-tu une cause en particulier ?

Oui. La santé des enfants a beaucoup d’importance pour moi. Manger sainement, avoir accès à l’eau potable, la possibilité de se rendre chez le médecin sont autant de choses pour lesquelles je me dévoue, spécialement en ce qui concerne Haïti. J’aime beaucoup les enfants. Je crois qu’ils sont les plus belles choses au monde ! J’ai travaillé avec “March of Dimes”, “The Ronald McDonald House Foundation” et “The Children’s Make a Wish Foundation”. J’adore travailler avec les enfants et les adolescents parce qu’ils sont innocents et ont besoin de nous.

Qu’est-ce que ta participation comme Miss Haïti Univers 2015 représente pour toi et ta cause ?

Participer entant que Miss Haïti Univers est tout un accomplissement. Je suis dans le milieu depuis l’âge de 12 ans. Alors arrivé à ce niveau-là c’est incroyable. En grandissant, ma famille m’a tellement parlé d’Haïti et de combien ils l’aiment, que maintenant, avoir l’honneur de défendre cette terre à Miss Univers entant qu’une Reine Haïtienne, c’est indescriptible !

En ce qui concerne ma cause, une plateforme comme Miss Univers peut m’aider à attirer l’attention beaucoup plus sur ce qui se passe en Haïti en général mais surtout sur les enfants qui y vivent et qui méritent une chance.

 Qu’attends-tu avec impatience dans ta participation à Miss Univers ?

Je suis impatiente de remettre Haïti sous le devant de la scène. Je sais que ce sera difficile parce que nous sommes habitués à penser qu’il n’y a qu’une certaine catégorie de personne qui peut être parmi les tops 20 et aller plus loin. Mais je veux changer cela. Je sais qu’atteindre ce but sera très difficile par ce que, comme je l’ai déjà dit, le monde des concours de beauté est bizarre. On ne sait jamais quelle tangente il prendra. Mais une chose est certaine, je me battrai.

Un message pour toutes ces jeunes filles qui suivront cette nouvelle aventure…

Absolument : N’ayez pas peur de croire en vous. Nous vivons dans un monde où les gens ne veulent être rien d’autre que médiocre parce que c’est plus facile et plus sûr. Faites ce que vous aimez faire et faites-le bien. Soyez respectueux dans tout ce que vous entreprenez. Respectez-vous. Respectez ceux qui vous viennent en aide et ceux qui vous encouragent. Personne ne vous doit rien. Si une personne est sur votre chemin, c’est parce qu’elle vous aime et veut votre bien. Restez fidèle à votre merveilleuse personne et réalisez l’impossible. Brillez !

La compétition Miss Univers 2015 se tiendra à Las Vegas du 1e au 19 décembre 2015. La Grande Finale est prévue pour le 20 décembre à l’AXIS Theatre de Planet Hollywood Resort and Casino.