10 questions pour Miss Haiti Grand International 2015

Photo: Hugue-Robert Marsan

La participation d’Haïti au concours de Miss Grand International est récente. En effet c’est en 2014 que pour la première fois une Miss Haïti est envoyé à ce concours international qui se tient en Thaïlande. Cette année, Marie Darline Exumé nous représentera du 4 au 25 octobre 2015. À moins d’une semaine de son voyage, nous avions tenu à rencontrer cette pétillante jeune femme.

Pour ceux qui ne te connaissent pas, qui est Marie Darline Exumé ?

J’ai 23 ans.  Je suis née et j’ai grandi à Port-au-Prince jusqu’à l’âge de 13 ans, ma famille a été contrainte d’aller s’établir à Jacmel (ville natale de ma mère)  en 2004. J’ai terminé mes études classiques à Jacmel en 2010.

Je suis retournée à Port-au-Prince pour mes études à l’université Quisqueya en 2011 dans la faculté des Sciences de la santé FSSA, là où j’étudie jusqu’aujourd’hui. Je suis la cadette de la famille. J’aime Dieu, la famille, la nature, l’honnêteté, le respect, le partage, la paix et la médecine.  Je n’aime pas la haine, la guerre, la vengeance et l’injustice. Je suis positive, optimiste, dynamique, compréhensive, respectueuse, impatiente, autoritaire et têtue parfois.

Wow! Toute une panoplie de qualités! Dis-nous, à quel âge as-tu commencé à participer dans les concours de beauté ?  Qu’ont pensé tes parents ?

J’ai commencé à participer dans les concours de beauté à l’âge de 18 ans. Mes parents m’ont supporté. Étant donné que j’étais toujours une élève studieuse, et je suis une personne à possibilités multiples, ils savaient que j’allais pouvoir gérer tout cela.

 Racontes-nous ta première fois dans un concours de beauté international.

Ma première fois c’était tellement excitant ! Je me rappelle que mon photographe Hugue-Robert Marsan m’avait appelé pour aller dans un essayage avec un Designer et il m’a prévenu qu’il y aura un autre mannequin qui sera là aussi. Je lui ai dit ben d’accord. Arrivée chez le Designer j’ai fait la connaissance de Manouchcka Luberisse, Miss Global Haïti 2012 et directrice nationale de « Miss Global Haïti ». Pendant l’essayage on parlait de tout et de rien. Et c’est ainsi qu’elle m’a dit qu’elle allait participer à Miss Supranational 2013 et qu’elle avait besoin d’une excellente candidate pour aller représenter Haïti à la Jamaïque dans le concours Miss Global International. Je lui ai dit que j’avais l’expérience de miss, puisque j’étais première dauphine de Miss Hadriana en 2010 et deuxième dauphine de Miss Haïti Universe en 2011. Elle m’a aidée à me  préparer… Je suis partie pour la Jamaïque.   Dès le premier jour j’avais déjà beaucoup de fans à l’hôtel  où je suis descendue. Partout où je passais les gens se faisaient photographier avec moi. Et Ils m’avaient tous confié  que j’étais leur favorite. J’avais le poids d’un pays sur mes épaules. C’est en tout cas l’impression que j’avais. En tant qu’ambassadrice   on ne m’appelait que par le nom de mon pays   HAITI.

C’était  excitant, stressant, instructif et  amusant. Je dis encore merci à Manouchka Luberisse qui avait cru en moi et m’avait permis de faire cette expérience.

Superbe expérience !… Mais Marie Darline, il existe des centaines de concours de beauté internationaux, pourquoi  choisir « Miss Grand International » qui se tiendra en  Thaïlande la semaine prochaine ?

Miss Grand International fait partie des 10 premiers grands concours internationaux. Je me suis toujours dit qu’à la fin de ma carrière de Miss je dois au moins participer à deux grands concours  et cette Année c’est en train de se réaliser. Je vise aussi un autre grand concours et je me prépare déjà davantage pour Ça.

On comprend donc toute cette énergie dans ta vidéo d’introduction pour Miss Grand International… L’une de tes sœurs, que tu appelles affectueusement « Cassie »,  a aussi participé dans des concours de beauté nationaux et internationaux.    Les concours de beauté sont-elles une affaire de famille chez toi ?  Il y a-t-il d’autres talents dans la famille ?

(Rires) Je ne sais pas si je peux dire que les concours de beauté sont une affaire de famille. Mais je peux dire que Cassandra est aussi talentueuse que moi ou même plus. Elle a été élue Miss Hadriana en 2013. Elle a  représentée Haïti à Panama dans Miss Intercontinental en mars 2014. Et, cette  année encore, elle a fait ses preuves à New York a Miss Haïti International là où elle fut élue Miss Teen Haïti International 2015.

Un très beau parcours… Mais revenons à toi. Tu étudies la médecine, pourquoi as-tu fait le choix d’études aussi longues?

Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours voulu être médecin. Donc en l’étudiant  je ne fais que commencer à réaliser mon rêve. Même si c’était des études qui dureraient 20 ans, je crois que je les aurais  quand même faites. Je suis passionnée de ça.

Comment concilies-tu études et concours de beauté alors?

Ce n’est pas du tout une chose facile. Mais mes études passent toujours en priorité.

L’année dernière, Miss Grand Haïti International c’était Lissa Drouillard.  Elle a terminé le concours parmi les Top 10.  Comptes-tu battre ce record ?  Si oui, comment ? 

Oui, Lisa Drouillard a été une excellente candidate. Elle a bien représenté Haïti et je la félicite. J’aimerais faire mieux que Ça. Je travaille davantage sur mon physique, les actualités, les démarches, etc

Partout sur le net nous avions remarqué que les étrangers t’aiment beaucoup et plusieurs personnes disent voter pour toi.  Comment aimerais-tu que les haïtiens te soutiennent ?

C’est encourageant d’être supporté par des étrangers et encore plus par ses compatriotes. En me soutenant, j’aurai l’impression de ne pas être seule dans la compétition et cela me motivera davantage à donner le maximum et le meilleur de moi-même pour ne pas les décevoir. J’attends qu’ils me supportent en votant pour moi afin que je sois parmi les tops 10. J’aimerais qu’ils partagent mes publications pour que plus de gens soient au courant de ma participation au concours. Je les remercie déjà de leur support.

Un petit scoop sur ce que contiendront tes malles pour Miss Grand International?

Des vêtements pour toutes les occasions : décontractés, formels, cocktails, gala, tenue de sport et de bain, costume national et la robe de la soirée finale

Des chaussures pour la plupart  des talons, une paire de tennis

Des accessoires : bijoux, sacs à mains, et autres

Divertissement : livres, ordinateur, musique etc

Des produits de beauté, du maquillage, démaquillant, tondeuse, scrub, masque, huiles essentielles et plein d’autres choses de première nécessité.

Merci Marie Darline Exumé d’avoir eu la gentillesse de répondre à nos questions. Merci à vous aussi. C’était un plaisir.